On n’y voit rien, Daniel Arasse

Lecture d’un nouvel essai ! Il s’agit d’un écrit de Daniel Arasse, un des historiens de l’art les plus connus, venant faire écho à notre perception des oeuvres, comme j’ai pu en parler dans mon article sur Pierre Bourdieu, L’amour de l’art (cliquer si vous l’avez loupé). Comment perçoit-on une oeuvre d’art ? L’interprète-t-on deLire la suite « On n’y voit rien, Daniel Arasse »

SORCIÈRES La puissance invaincue des femmes

Quelle puissance cet essai écrit par Mona Chollet. Quelle lecture essentielle pour faire preuve de clairvoyance vis à vis de situations auxquelles sont confrontées les femmes.Dans cet ouvrage, plusieurs thèmes autour de la sorcière sont présentés, remettant en question la fabrication de ce personnage ayant condamné des milliers de femmes, au fil des époques ainsiLire la suite « SORCIÈRES La puissance invaincue des femmes »

Une critique sociale sur « l’amour de l’Art »

Parce que l’amour de l’art n’est pas inné, Pierre Bourdieu et Alain Darbel conçoivent l’ouvrage « L’amour de l’art : les musées d’art européens et leur public » (1966), afin de démontrer que l’intérêt du public pour les expositions artistiques est une question d’éducation, provenant de notre environnement familial, mais surtout du système scolaire. Ce livre exploite lesLire la suite « Une critique sociale sur « l’amour de l’Art » »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer