Une critique sociale sur « l’amour de l’Art »

Parce que l’amour de l’art n’est pas inné, Pierre Bourdieu et Alain Darbel conçoivent l’ouvrage « L’amour de l’art : les musées d’art européens et leur public » (1966), afin de démontrer que l’intérêt du public pour les expositions artistiques est une question d’éducation, provenant de notre environnement familial, mais surtout du système scolaire. Ce livre exploite lesLire la suite « Une critique sociale sur « l’amour de l’Art » »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer