« Amours solitaires, une petite éternité » – Morgane Ortin

Ce deuxième tome d’Amours solitaires sonne différemment, avec plus de tristesse, de mélancolie, de questions, mais également avec plus d’espoir, plus d’amour.

Je me suis plongée dans cette histoire d’amour comme si c’était la mienne, me mettant à la place de ces amoureux, afin de les comprendre. Combien de fois me suis-je dit « non! ne répond pas ça! » ou encore « mais dis lui que tu l’aimes, lance toi! ». Quelle frustration… Mais à nouveau, quelle incandescence de sentiments, quelle effusion de déclarations d’amour.

Dans ce tome deux, vous retrouverez les deux personnes laissées à la fin du premier tome.
Lui était resté, elle, partie.
Elle l’attendait, il n’est pas venu.
Il a avancé, elle est rentrée.
Et tout recommence.

  • « Pourquoi n’écoutons nous pas la vie qui continue à essayer de nous unir ? »
  • « Parce qu’on a la trouille. »
  • « Essaie en premier. Je te rattrape si tu tombes. »

Finalement, ce que j’ai préféré dans ce livre, ce sont les quelques interventions de la mère de cette amoureuse perdue et l’aide qu’elle lui apporte. Un amour maternel guidant sa fille vers un autre amour. Des échanges plein d’émotions et très poétique.

Mais également, c’est la fin que l’auteure a choisit qui me plait. Je ne peux pas vous en dire plus, mais pour les uns elle sera triste, pour d’autres non. Tout dépend de notre rapport à l’amour, à l’espoir et au renouveau. Quand j’ai fini ce livre, j’étais triste et déçue. Puis, j’ai lu les mots de l’auteure à la fin qui explique son travail d’écriture et ses choix. Alors j’ai compris. J’ai compris ce qu’était une « petite éternité ».

Quelle aventure ces Amours solitaires. J’ai aimé qu’émerge les mots d’amour de dizaine et dizaine de personnes différentes sur papier. Je pense que le défi de Morgane Ortin – montrer que la lettre d’amour existe toujours – a été relevé et je suis contente de savoir que cette aventure révolutionnaire continue sur son compte instagram @amours_solitaires, là où tout à commencé.

Bonne lecture.

Publié par Ilôt lecture

Etudiante en histoire de l'art à Paris, aime lire et souhaite partager ses découvertes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :