Miniaturiste – Jessie Burton

Coup de coeur !

Note : 5 sur 5.

  Je vous présente le premier roman de Jessie Burton, Miniaturiste, publié aux éditions Folio. C’est une bonne brique de 500 pages, qui se dévore tellement le lecteur est happé par l’univers amstellodamois du 17ème siècle.


Résumé

« Nella Oortman n’a que dix-huit ans ce jour d’automne 1686 où elle quitte son village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d’âge mûr, riche marchand, il vit dans une opulente demeure entouré de ses serviteurs et de sa soeur, Marin, une femme restée célibataire qui accueille Nella avec une extrême froideur. Johannes offre à son épouse une maison de poupée représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d’animer grâce aux talents d’un miniaturiste. Les fascinantes créations de l’artisan permettent à Nella de mettre peu à peu au jour de dangereux secrets…»

La maison de poupées, le Rijksmuseum, à Amsterdam.

Mon avis

Ce livre surprend le lecteur tout au long de sa lecture grâce aux détails que sèment Jessie Burton au fur et à mesure et qui finissent par prendre tout leur sens. J’ai découvert un Amsterdam froid, vaniteux, gouverné par la morale et l’argent et où la loi prime lorsque le nombre l’emporte. Le rôle de la miniaturiste est important car ses figurines permettent d’y voir plus clair pour le lecteur et de se sentir moins seule pour la jeune mariée. Cette dernière y voit un caractère prophétique qui pourrait l’aider à faire sa place dans cette immense demeure…
En effet, j’ai eu cette impression de naviguer à l’aveugle pendant toute ma lecture tellement le talent de conteuse de l’autrice est incroyable !

Au-delà de son talent de conteuse, Jessie Burton dépeint des personnages profonds, que ce soit les membres de la famille, Johannes et Marin, ou les serviteurs, Toot et Cornelia. Tous sont loyaux envers ce foyer et protègent ses secrets, voire ceux des autres. Le décors et les pièces de la maison ont également toute l’heure importance, d’autant plus que le cadeau de mariage de Johannes à Nella n’est autre que leur maison en miniature. De plus, la maison a beau être très vaste, les protagonistes prennent soin à ne rien révéler des lieux plus intimes…

Nella est un personnage qui évoluera en un temps très court (l’intrigue se passe sur quelques mois) face aux dures révélations auxquelles elle sera confrontée. Son personnage imposera également au frère et à la soeur une remise en question. En effet, la jeune fille joue un rôle d’intermédiaire, avec cette idée que les mensonges ne doivent plus exister dans cette maison qui coure à sa perte…

J’ai adoré. Je vous le conseille à 100%. L’autrice a un talent fou pour nous tenir en haleine : pas une seule seconde j’aurais deviné ce qu’il se passerait. Chaque personnage est complexe et a son importance : mention spéciale pour les portraits de femmes fortes qui ont été travaillé ici ! Une maîtrise du détails tant dans les protagonistes que pour les décors, permettant aux lecteurs de s’immerger dans le Amsterdam de 1686.

À lire si :

  • vous souhaitez découvrir Amsterdam au XVIIe.
  • vous aimez les livres aux multiples secrets de famille.
  • vous vous questionnez sur le rôle de ce miniaturiste dans l’intrigue.

Savin-vous qu’il y avait eu une adaptation ?? Et en plus avec l’actrice qui a été révélé dans Le Jeu de la dame (The Queen’s Gambit) ! Depuis ce premier roman, Jessie Burton en a publié plusieurs autres dont son second, intitulé Les filles au lion (2017).

Publié par Ilôt lecture

Etudiante en histoire de l'art à Paris, aime lire et souhaite partager ses découvertes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :