Moitiés d’âme, d’Anthelme Hauchecorne

Entrez dans l’univers des chroniques des Cinq-Trônes, un livre écrit par Anthelme Hauchecorne et publié par les éditions Gulf Stream en 2019. C’est un tout jeune roman, faisant partie d’une tétralogie, et qui connaît un franc succès. Moi-même, j’ai été emporté par l’histoire, pour le moins féministe, de Liutgarde, une mägeresse qui doit lutter contre les carcans de sa société et des pouvoirs puissants d’un royaume déchu.

« La mägerie n’obéit qu’à un seul principe : elle ne peut s’exercer qu’à deux. Liutgarde le sait. Elle a pourtant fui Ortaire, l’époux qui lui avait été imposé, renonçant ainsi à son pouvoir. »

Ce roman fantastique vous introduit dans ce voyage, en narrant l’histoire des Cinq-Trônes, puis fait volteface pour se concentrer sur l’aventure de Liutgarde. A travers celle-ci, le lecteur découvre une jeune mägeresse, courageuse et pleine de bonnes intentions, prête à se battre pour ceux qu’elle aime, mais également pour son avenir, afin d’échapper à celui qui a été tracé pour elle.
Je trouve toujours incroyable, les auteurs capables de créer des univers, comme ont pu le faire Rowling et Tolkien, et pour moi c’est un pari réussi à bien des égard pour Anthelme Hauchecorne.

Liutgarde, pour sauver son partenaire Rollon de son passé, s’aventure au-delà des frontières qu’elle s’était fixé, bravant interdits, conseils mais également en faisant preuve de courage et décidant pour elle-même de quoi serait fait son avenir. C’est une des principales raisons pour lesquelles j’ai aimé ce roman, le destin du personnage principal est empreint de qualités et l’auteur n’a pas recours à des clichés encore trop souvent utilisés dans le fantasy (cf. la jeune fille en détresse devant obligatoirement compté sur un homme pour la sauver).

« La toile que tisse une Faëe, un mäge seul ne saurait en faire de pareille. Il faudrait deux mäges pour la recréer. Pourquoi ? Parce que vos sentiments sont faibles. Et vos coeurs incomplets.

Moitiés d’âme, chroniques des cinq-trones

Dans ce livre, vous trouverez des réflexions sur la nature humaine, des liens complexes entre différents peuples, des intrigues amoureuses et politiques, ainsi qu’un esprit de compagnonnage. Je remarque également, qu’aussi affables pouvaient être certains personnages, il n’y en a pas un seul pour qui je n’ai pas éprouvé de l’empathie… vous verrez.

En plus de nous offrir un incroyable univers, glacé et plein de subtilités, Gulf Stream éditeur a réalisé un travail remarquable autour du livre. L’exemplaire, broché, est pourvu de minutieuses illustrations, d’un ruban marque-page et d’un décor même sur la tranche des pages. On pourrait croire à un vieux manuscrit, enjolivé par des dorures, comme maître Cernault, prenant soin de restaurer les enluminures des ouvrages conservés de l’histoire perdue de l’ancien royaume des Faëes de l’Hiver.

Je recommande à 100% cette lecture, que vous soyez friands de fantasy ou même de sujets médiévaux. Ayant aimé la plume de cet auteur, je lirai certainement son roman publié en 2016, Journal d’un marchand de rêves, lauréat du prix des Imaginales.

Bonne lecture !

Publié par Ilôt lecture

Etudiante en histoire de l'art à Paris, aime lire et souhaite partager ses découvertes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :