La rose la plus rouge s’épanouit, Liv Strömquist

Connue pour sa bande dessinée L’origine du monde, c’est avec La rose la plus rouge que je découvre Liv Strömquist et sa plume tranchante et tordante. Ce nouvel ouvrage dissèque l’éros à travers de nombreuses références, plus ou moins connues, permettant ainsi de répondre à la question essentielle que se pose l’autrice : Pourquoi Léonardo DiCaprio enchaine les conquêtes au lieu de s’engager auprès d’une femme pour la vie ? Oui, drôle de question. Mais ne nous arrêtons pas là et découvrons le raisonnement de Liv Strömquist.

« Certains sociologues et philosophes prétendent que le sentiment « amoureux » est de plus en plus rare de nos jours. Pourquoi donc ? »

Liv Strömquist
  1. La disparition de « l’autre »

L’autrice débute son propos avec la théorie du philosophe Buyng-Chul Han mettant en avant le narcissisme extrême de notre société comme cause de notre « désamour ». Ce dernier explique que nous sommes de plus en plus concentré sur nous-même, à en oublier « l’autre ». Dès lors, Leonardo DiCaprio ne verrait que son reflet, ce que lui renvoie son image à travers l’autre.

Toutefois, Platon écrivait déjà dans « Le Banquet », que dans l’amour il s’agissait justement de trouver l’autre, de le considérer unique en son genre. Dès lors, le fait d’avoir rendu toutes les mannequins semblables, comme des objets de consommation, empêche DiCaprio de reconnaître l’altérité de ces femmes, et encore moins d’en aimer une.

2. Le boom du choix rationnel

Liv Strömquist explique que le choix dans la formation du couple était beaucoup moins grand dans les sociétés pré-modernes que dans notre société contemporaine.

« Aujourd’hui, les moeurs dans les domaines de la classe, de la race et du sexe se sont détendues et de plus, grâce à Internet, on peut fricoter À TOUT MOMENT avec TOUS les habitants de la planète. Cela nous permet d’imaginer sans cesse quelqu’un d’autre, réel ou fantasmé, qui est peut-être mieux que celui avec qui on sort actuellement ».

Liv Strömquist

Dès lors, au lieu d’aimer, notre temps est consacré à choisir et à consommer, visant le meilleur bénéfice jusque dans nos relations humaines. L’autrice choisit, pour démontrer son propos, la théorie de la sociologue Eva Illouz selon laquelle, notre société réduit les risques en s’engageant dans une relation selon un point de vue rationnel plutôt que son intuition.

3. La nouvelle figure de l’homme accompli

Toujours en utilisant les travaux d’Eva Illouz, Liv Strömquist explique que les éléments constitutifs de la masculinité ont changé à l’ère de la modernité. En effet, celle-ci s’exprimait traditionnellement au travail, au domicile et dans d’autres lieux exclusivement masculins. L’avancement du féminisme a vidé cette masculinité de sa substance et aujourd’hui, la « sexualité est devenue l’un des marqueurs de statut les plus significatifs de la masculinité ».

Autrement dit, les hommes auraient transféré sur la sexualité leur pouvoir de contrôle qu’ils ont perdu dans d’autres domaines tel que le foyer. Il ne s’agit plus alors d’exprimer ses sentiments et de s’engager pour la vie mais bien de les cacher et de montrer un sentiment d’indépendance à son partenaire. Toujours selon Illouz, cette domination émotionnelle sur les femmes les obligerait à « mettre en sourdine ce désir d’attachement ».

4. Le désenchantement du monde

Dans cette quatrième partie, l’autrice se réfère à Eva Illouz mettant en avant que les recherches théoriques ayant pour effet de réduire l’amour à une chimie cérébrale ont pour conséquence la « disparition d’une conception mystique et spirituelle de l’amour ». Dans notre société moderne, Tristan n’aurait jamais confié son coeur à Iseult et n’aurait pris le risque d’affronter l’épée de son père pour le coeur de sa belle ou encore une romance ne serait jamais née d’une simple rencontre à caractère mystique sur un bateau entre une femme et un homme.

5. Etre super nul face à la mort

Pour cette dernière partie, je reprendrai les mots du philosophe et psychanalyste Erich Fromm qui écrivait dans L’art d’aimer que « nous sommes tous terriblement nuls en amour. Le problème essentiel de l’amour est d’ÊTRE AIMÉ plutôt que d’aimer, d’être CAPABLE D’AIMER ». Liv Strömquist met en avant que, comme face à la mort, nous sommes nuls en amour, nous ne savons pas y réagir, ni comment l’appréhender.

« Pourquoi êtes-vous venu troubler mon déclin ?

Je suis vieille (j’étais vieille jusqu’à ce que vous veniez).

La rose la plus rouge s’épanouit (ce qui est ridicule, en ce moment, en ce lieu inconvenant, impossible, mais légèrement scandaleux).

La rose la plus rouge s’épanouit (personne ne peut arrêter cela, aucune menace immanente de l’air, pas même des intempéries gâtant notre fruit d’été) ;

La rose la plus rouge s’épanouit (il faut qu’ils tiennent compte de ça). »

Hilda Doolittle

La rose la plus rouge s’épanouit est un hommage à la poétesse américaine féministe Hilda Doolittle qui prônait des amours libres dans ses écrits. Liv Strömquist illustre dans cette bande dessinée les théories sur la relation amoureuse et sa complexité, son évolution dans notre société moderne. Elle remet également en question ces théories afin de nous faire prendre du recul. Bien évidemment, il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution, il ne s’agit pas de critiquer le choix de l’acteur DiCaprio d’avoir une relation sur le long terme, mais plutôt de démontrer un certain nombre de raisons pour lesquelles il est possible qu’il n’en ai pas, et de ce fait que nous n’en ayons point non plus. 

Je vous recommande fortement cet ouvrage permettant de comprendre, de mieux appréhender le phénomène amoureux, qui plus est avec humour ! Il me tarde de lire d’autres ouvrages de cette autrice. 

Publié par Ilôt lecture

Etudiante en histoire de l'art à Paris, aime lire et souhaite partager ses découvertes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :