Un manifeste des amours solitaires

Et si les lettres d’amour existaient encore ? C’est le défi que Morgane Ortin relève en racontant à la fois l’histoire d’amour d’un couple et les histoires d’amour de milliers d’amoureux en regroupant des messages issus des quatre coins de la France, et peut-être au-delà…

J’ai connu Amours Solitaires comme la plupart d’entre nous, à partir d’instagram. J’a tout de suite adhéré au principe : lire des messages d’amour anonyme, qu’ils soient tristes, tendres, joyeux, taquins, séducteurs… Alors, quand Morgane Ortin a pris le parti de révolutionner la lettre d’amour au XIXe siècle, je m’y suis plongée.

S’identifier aux personnages ? Facile.
Qui n’a jamais envoyé un message 30 secondes après avoir quitté sur le quai de la gare la personne aimée ? Qui n’a jamais écrit par regret, par bêtise ou par audace ses sentiments au beau milieu de la nuit ?
C’est ce que j’ai trouvé de remarquable, cette identification.

Je ne sais pas si ce livre n’est capable de toucher uniquement notre génération du fait de notre lien avec les téléphones. Toutefois, j’ose croire que l’amour traverse les siècles et que tout le monde peut apprécier ce livre à partir du moment où un brin de romantisme vit en nous.

« Tu es comme un coup de coeur qui tombe au mauvais moment. »

Amours solitaires, tome 1

Psst ! Il paraît que le Tome 2 d’Amours solitaires est sorti aujourd’hui… N’aurai-je pas des sms à lire moi ? Bonne lecture.

Publié par Ilôt lecture

Etudiante en histoire de l'art à Paris, aime lire et souhaite partager ses découvertes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :